L’expertise néerlandaise en matière de technologies de l’eau, accueillie à bras ouverts par le marché français

05.03.2012 Auteur : TRANSFER Consultancy

À la demande du Ministère des Affaires Économiques des Pays-Bas, en coopération avec l’Association des Fournisseurs de Technologie de l’Environnement, VLM, et le Partenariat de l’Eau des Pays-Bas, Netherlands Water Partnership, TRANSFER Consultancy a organisé mi-février 2012, en France, une mission commerciale sur le secteur des technologies de l’eau. Des fournisseurs de multiples produits de qualité y ont participé.

L’eau, un des thèmes majeurs du XXIème siècle, joue un rôle important en France dans les secteurs industriel et public. La France, réputée dans ce domaine, notamment grâce aux groupes Veolia et Suez, pourrait bien faire appel aux Pays-Bas pour encore améliorer son image, sa gestion de l’eau, son innovation, mais aussi pour permettre à ses entreprises de trouver des fournisseurs de qualité répondant à leurs appels d’offres.
C’est avec cette idée en tête que les participants néerlandais sont arrivés lundi soir à Paris, pour la réunion d’information durant laquelle Gerald Baal, le Directeur de TRANSFER Consultancy, a décrit les tenants et les aboutissants pour faire affaire en France, ainsi que les programmes de visites individuelles.

Le premier jour de la mission a débuté sur les chapeaux de roue par une intéressante visite collective de Suez Environnement avec M. de Villeneuve, Conseiller des Transports de l’Ambassade des Pays-Bas à Paris. Les participants ont été accueillis dans une salle de conférence au 41ème étage, par le PDG de la Lyonnaise des Eaux.



Après une courte présentation de l’entreprise et de sa vision du marché, le directeur technique a présenté les problèmes actuels et les tendances auquel le groupe fait face. La visite collective s’est ensuite poursuivie par des rendez-vous individuels, organisés entre la délégation néerlandaise et différents directeurs technique et d’achats de la Lyonnaise des Eaux.

Après cette fructueuse matinée, très enrichissante pour la filiale de Suez, plusieurs rendez-vous ont eu lieu avec des multinationales comme Alstom, Ascometal, Merck Santé et Total, mais aussi des agents potentiels et des distributeurs. Les participants ont pu découvrir un aspect bien particulier de la culture française puisqu’une impressionnante grève a eu lieu tout près de l’hôtel. Heureusement, cela n’a pas porté préjudice à la mission. En fin de journée, ils ont pu échanger de façon détaillée leurs expériences positives autour d’un bon dîner dans un bistro parisien typique.

Après plusieurs rendez-vous réussis avec des entreprises de traitement de l’eau et des instituts de recherche comme Ternois et Cirsee, aux environs de Paris, la délégation a pris le train pour Lyon, le mercredi après-midi. La région Rhône-Alpes, connue pour son expertise dans le domaine de l’eau, a accueilli différentes rencontres individuelles avec des entreprises locales, spécialisées dans l’eau. Outre son expertise dans ce secteur, les participants ont pu découvrir les spécialités gastronomiques de cette région au cours d’un copieux repas lyonnais.

Une visite de la toute nouvelle station d’épuration de la Feyssine, près de Lyon, a sonné la fin de la mission. À la suite d’une présentation concrète par le Responsable de Projet du pôle de compétitivité Axelera, la visite collective s’est poursuivie à l’extérieur par une visite guidée des différents processus de purification de l’eau.

Après cette excursion très instructive, les participants se sont rendus à leurs derniers rendez-vous. Banque de France a ainsi pu faire la connaissance de Drenth Holland, fournisseur de toiles métalliques pouvant servir à la confection de billets de banque. Cette entrevue très enrichissante pour les deux parties leur a permis de discuter d’un éventuel partenariat, à l’avenir.

Il ressort de cette semaine, une mission commerciale couronnée de succès, au cours de laquelle les bases d’une collaboration future ont pu être posées. Les experts français et néerlandais du secteur des technologies de l’eau ont pu associer et échanger leurs connaissances et savoir-faire aussi bien dans le domaine technique qu’industriel. Plusieurs instituts, entreprises et spécialistes français ont déjà fait part de leur intérêt à l’idée de recevoir plus d’informations sur les technologies néerlandaises et de se rendre aux Pays-Bas pour poursuivre immédiatement leur collaboration. Si toutefois vous étiez vous-même intéressé de participer à la mission retour aux Pays-Bas, n’hésitez pas à nous joindre.

Les réactions suivantes témoignent du succès de la mission :

M. Muller - Coordinateur Eau - RC/HSE/ENV de Total:
« L’initiative d’une rencontre entre des personnes qui expriment des besoins techniques et d’autres qui proposent des solutions maîtrisées est toujours intéressante ! En ce sens, je pense que la mission leur a permis de connaître les équipements qui sont utilisés dans les stations d’épuration des sites de la branche pétrochimie de TOTAL, et de mieux connaître quelques attentes de notre groupe. Mon rôle est certes de faire connaître les nouveaux fournisseurs potentiels aux responsables des appels d’offre, mais surtout de conseiller les sites sur des solutions […].»

M. Reveyron - Directeur de Reveyron:
« L’entretien que vous avez organisé avec M. Scholten était parfaitement ciblé car nous sommes utilisateurs des produits fabriqués par Drenth. Nous attendons actuellement une offre de prix sur des références qui peuvent nous intéresser. »

M. Bochu – Coordinateur Environnement Santé et Sécurité de Merck:
« Avant tout merci de l'organisation apportée à cette mission commerciale sur les technologies de l'eau. Vous avez su vous adapter à mes contraintes d'agenda de cette semaine. L'échange avec la société Pieralisi s'est bien déroulé. Nous avons échangé nos coordonnées et nous pouvons envisager des possibilités de coopération dans l'avenir ».

M. Derremaux - Directeur de Cifec:
« Suite au rendez-vous avec la société Sensiblue, nous vous informons que celui-ci a été fructueux et intéressant. Aussi nous avons proposé au directeur de tester un appareil et de le mettre en vente sur notre site internet. »