Le potentiel des affaires dans l’Alliance du Pacifique

18.05.2015 Auteur : Sources : Le Moci, Géoéconomie, uniminuto.edu

Le mois dernier, les représentants des bureaux commerciaux Prochile, ProColombia, ProMéxico et PromPerú à Paris se sont donnés rendez-vous pour une réunion d’information sur les opportunités d’affaires pour les entreprises françaises dans les pays de l’Alliance du Pacifique.

Actuellement les plus visibles sont:

  • Au Chili : la transformation industrielle d’aliments, le développement et l’amélioration des transports publics; la Colombie a également des besoins importants dans ce dernier secteur.
  • Au Mexique : l’industrie aéronautique et l’automobile.
  • Pour sa part, le Pérou cherche à développer ses infrastructures ainsi que son réseau hôtelier. Ce pays souhaite élargir son offre de services aux touristes étrangers.

L’Alliance du Pacifique est surtout un accord de collaboration lancé en 2011 par les présidents du Chili, de la Colombie, du Mexique et du Pérou dans le but de mettre en place des opérations d’intégration économique et commerciale avec l’Asie Pacifique. Ce continent est aujourd’hui la deuxième économie la plus influente en Amérique latine après les États-Unis.

Les piliers de cette alliance sont la libre circulation des :

  • Biens
  • Services
  • Capitaux
  • Personnes

Les quatre pays ont donc un besoin impératif de faire évoluer leurs économies pour faire face aux défis du commerce avec l’Asie. La population de l’alliance s’élève à 214 millions d’habitants, un nombre similaire à la population du Brésil. Le PIB de cet ensemble est égal à 2000 milliards de dollars, ce qui équivaut à 35% du PIB de l’Amérique latine. Ce positionnement définit un cadre très favorable aux échanges avec les investisseurs et partenaires commerciaux à l’international.

Ces pays ont des caractéristiques similaires mais différentes de leurs voisins comme l’Argentine et le Brésil. Ils ont tous des perspectives de croissance importantes et chacun privilégie des politiques libérales à l’égard des sociétés étrangères. De plus, ils ont déjà signé plusieurs accords de libre-échange entre eux, mais leurs ambitions vont au-delà, en effet leur but est de continuer à multiplier ce type d’accords avec d’autres régions du monde. Un exemple est celui ratifié par l’Union Européenne fin 2012 avec la Colombie et le Pérou, il cherche à éliminer les frais de douanes entre les pays participants.

Dans ce contexte l’Union Européenne se positionne comme un acteur majeur de l’Alliance du Pacifique car elle est aujourd’hui le deuxième investisseur en Amérique latine. La France se présente comme un partenaire clé dans la constitution de cette nouvelle coalition, son lancement officiel s’est fait à Paris en 2012 en présence des ambassadeurs de quatre pays et elle est un des membres observateurs. De plus, les flux de capitaux de l’hexagone ne cessent d’augmenter depuis 10 ans. La France est aujourd’hui le plus grand investisseur en Colombie.

Pour connaître plus sur l’Alliance du Pacifique vous pouvez visiter le site officiel: https://alianzapacifico.net/en/

Pour toute information complémentaire concernant les opportunités d’affaires en Amérique latine, nous vous invitons à contacter Desirée Roke de TRANSFER Paris au +33 01 40 26 19 45.